Passage en seconde, comment bien réussir son entrée au lycée ?

publié le 10 oct, 2019

Le lycée est un nouveau cap pour le collégien qui se retrouve désormais confronté à des programmes plus denses et des nouveaux choix importants pour son avenir, avec un objectif : les épreuves du bac. Pour ne pas louper le coche, nous vous proposons de revenir en détail sur cette transition importante, de la classe de troisième vers la seconde.

adult-business-meeting-business-people-1438072.jpg

Réussir son entrée au lycée : bien se préparer à la rentrée en classe de seconde

À la fin du collège, une nouvelle échéance approche : celle de l’entrée au lycée et du bac. Cette transition marque une étape importante pour le futur lycéen ! C’est en effet le moment de faire des choix d’orientation plus précis et de se préparer aux épreuves du baccalauréat et à la poursuite des études. Plus que jamais, l’élève sera amené à faire preuve d’autonomie et d’organisation. Comment préparer sereinement sa rentrée au lycée ? Quels sont les enjeux principaux de ce nouveau cycle ? Passons en revue tous les éléments importants à connaître avant de débarquer en classe de seconde !

Bien choisir ses options pour l’arrivée au lycée en seconde

Avant même la rentrée scolaire des lycées, l’ado est amené à faire des choix pour son arrivée en classe de seconde. En effet, dès la troisième, il doit sélectionner les différentes options d’enseignement qu’il souhaite suivre l’année suivante. En arrivant en seconde, les lycéens suivent des programmes de tronc commun, reprenant les matières déjà connues (histoire, géographie, svt, mathématiques, physique, français, langues…) mais avec deux petites nouvelles: SES et Sciences numériques et technologie. L’élève peut ensuite choisir deux enseignements optionnels de spécialité parmi les programmes, technologique ou général (langues, arts, management et gestion…). Les possibilités peuvent varier selon les établissements.

Pour bien réussir son entrée en seconde, le futur lycéen doit alors prendre le temps de réfléchir aux spécialités optionnelles, qui peuvent être déterminantes selon l’orientation et la voie qu’il envisage. En effet, se spécialiser dès le début du lycée dans les langues par exemple est une bonne alternative pour les élèves qui souhaitent poursuivre leur formation et leurs études dans ce domaine.
Ce premier choix d’enseignements permet de construire dès la seconde un réel projet d’avenir.

Attention à la réforme

Si la classe de seconde représente une année de transition pour s’adapter et prendre le temps de réfléchir à ses envies pour la suite du parcours scolaire, elle est tout de même jalonnée de décisions importantes.
Dès le début du deuxième trimestre, l’élève devra formuler ses vœux pour le passage en classe de première. Et autant dire qu’avec la réforme des lycées en France, les choses changent pour les futurs lycéens ! Le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer a mis en place de nouveaux programmes et de nouvelles épreuves du baccalauréat. Pour bien se préparer au passage en seconde, comprendre les enjeux de la réforme Blanquer est essentiel :

Première et terminale, les séries sont terminées

Plus de L, ES ou S. Les élèves de classe de première suivront désormais un tronc commun d’enseignements (histoire, géographie, français, langues, enseignement scientifique, philosophie à partir de la terminale) et choisiront 3 disciplines de spécialités (langues, svt, physique, maths, histoire géographie…), dont 2 qu’ils garderont en terminale.

Le nouveau bac

les épreuves du baccalauréat ont aussi reçu un vent de fraîcheur. Désormais, le contrôle continu en première et en terminale compte à 40% dans la note. Les épreuves finales, quant à elles, sont réduites au nombre de 5, étalées sur les classes de première et terminale (français, enseignements de spécialité, philosophie, grand oral). 

Profiter de l’été pour une remise à niveau

Inutile de se mettre la pression pendant tout l’été : il est aussi important de couper et de savoir s’accorder des temps de repos et de détente. Cependant, la période estivale peut aussi être une bonne occasion pour reprendre tranquillement certains cours.
Si l’élève présente du retard ou des lacunes dans certaines disciplines, mettre à profit ces trois mois de coupure pour se replonger dans son manuel à son rythme sera toujours ça de gagné ! Selon les difficultés rencontrées, un stage d’été peut aussi se révéler particulièrement bénéfique, par exemple en langues.
Si les lacunes sont plus grandes, pourquoi ne pas envisager avant l’arrivée au lycée des cours particuliers dans certaines disciplines problématiques ? Les professeurs à domicile sont une bonne alternative pour suivre une formation sur mesure et repartir sur de bonnes bases, grâce à une petite mise à niveau. 
 
Dans tous les cas, les vacances sont une période privilégiée pour une communication plus sereine et moins formelle entre l’adolescent et ses parents. Profitez d’être réunis pour aborder sans stress les sujets d’avenir et d’orientation!

L’autonomie et la charge de travail au lycée 

autonomie-travail.jpg
Autonomie et charge de travail augmente au lycée
Le collège a déjà marqué un tournant décisif, avec l’arrivée de nouvelles disciplines et un rythme de travail plus dense. Au lycée, tout s’accélère ! Dès le début de l’année, les professeurs demandent aux élèves d’être autonomes, notamment dans la prise de notes en classe et dans la gestion des devoirs. Les enseignants attendent des ados qu’ils soient responsables, organisés et qu’ils fassent preuve d’initiative. La rigueur est de mise !
Les élèves doivent par exemple avoir le réflexe de relire d’eux-mêmes leurs notes avant le prochain cours, sans que le professeur ne le précise forcément. Il faut aussi apprendre à gérer le temps entre le travail et les loisirs.
Au lycée, les heures de permanence ne sont plus obligatoires comme au collège. En France, entre deux cours, les lycéens ont le droit de sortir de l’établissement s’ils ont un battement d’une ou deux heure(s). À eux de se prendre en main et d’utiliser ce temps pour travailler et réviser

Les différentes échéances tout au long du parcours scolaire au lycée

En classe de seconde, les élèves sont relativement tranquilles puisqu’ils n’ont pas d’épreuves particulières à passer. Notez tout de même que suite à la réforme de Blanquer, ils passeront dès le début de l’année un test numérique pour faire un point sur leur niveau en français et en maths. La classe de seconde est cependant importante pour faire ses choix d’orientation et de formation. À partir de la première, tout s’accélère.  L’avantage est que les élèves auront le temps de s’y habituer progressivement, à condition d’être sérieux dès le départ !

Dès le début de la première, l’échéance du baccalauréat devient concrète puisque la note finale comptera 40% de contrôle continu. En classe de première, les élèves suivront 2 séries d’épreuves déterminantes pour le bac et leurs bulletins scolaires seront aussi pris en compte. Le bac français (épreuves écrites et orales) aura toujours lieu en fin de classe de première.

Même si tout le parcours de première compte désormais pour beaucoup dans la note finale du bac suite à la réforme Blanquer, les dés ne sont pas encore jetés et la terminale est la dernière ligne droite pour réussir les épreuves. Là encore, les bulletins scolaires tout au long de l’année seront pris en compte et les 4 épreuves de fin de terminale seront la dernière carte à abattre pour obtenir le diplôme.

Pour résumer

Nous l’avons vu, l’arrivée au lycée est une réelle transition pour l’élève. Pour bien appréhender cette nouvelle période, voici les pistes importantes à suivre :

  • Renseignez-vous en détail sur la réforme des lycées et de l’éducation de Jean-Michel Blanquer, pour mieux comprendre les enjeux de l’orientation dès la classe de première,
  • Profitez de la coupure estivale pour faire une mise au point : c’est le moment de définir un plan de formation sur le long terme mais aussi de se remettre à niveau dans certaines disciplines,
  • Réfléchissez dès le début de la troisième aux différentes spécialités optionnelles (enseignement général ou technologique) à choisir en seconde,
  • Vérifiez dès le début de la seconde les différents programmes des spécialités obligatoires à choisir lors du passage en première (physique, maths, langues, histoire géographie…).