Nos 6 conseils pour réussir son entrée au collège

publié le 11 oct, 2019

Nouvelles matières, nombreux professeurs, échéance du brevet : le passage au collège représente un changement de taille pour les petits écoliers. Pour aborder cette nouvelle étape de leur parcours scolaire sereinement, une bonne préparation s’impose pour le futur collégien !

reussir-college.jpg
À la fin du CM2, les vacances d’été ont une saveur un peu différente. À l’issue de ces deux mois d’insouciance, se dessine une nouvelle étape à franchir : l’arrivée au collège. Un véritable bouleversement pour l’élève qui vient de passer 5 années dans la même école, avec un seul professeur dédié chaque année. Pour un passage en 6ème réussi, il ne faut surtout pas louper le coche ! Découvrez tous nos meilleurs conseils pour que la transition école primaire / collège se déroule le mieux possible, aussi bien pour les parents que pour l’enfant ! 

N°1 : Découvrir son nouvel environnement avant l’heure

L’arrivée en 6ème représente un grand changement pour l’enfant. Nouvel établissement, nouveaux professeurs, nouvelles disciplines, et surtout, nouvelles méthodes de travail ! Il est important de bien préparer l’élève pour éviter qu’il ne se retrouve totalement perdu le jour J. Idéalement, si les parents ont l’occasion de visiter le collège avant la rentrée, cela peut être une bonne solution pour accompagner l’enfant et l’aider à prendre ses marques. Ce sera l’occasion pour lui de découvrir les différents espaces et salles de classe de sa nouvelle école. Les parents peuvent aussi en profiter pour bien expliquer au jeune ado comment se déroulera sa première année au collège : emploi du temps, nouvelles matières, professeurs différents, heures de permanence… Le jour de la rentrée, l’élève saura déjà à quoi s’attendre et pourra plus facilement trouver sa place ! 

N°2 : Apprendre à s’organiser et à être autonome

C’est là toute la difficulté que pose l’entrée au collège : l’élève se retrouve beaucoup plus livré à lui-même qu’à l’école primaire. Ses journées s’articulent autour de plusieurs disciplines différentes et il devra changer de salle de classe entre chaque cours. Pour ne pas être perdu, il faut bien connaître sur le bout des doigts son emploi du temps mais aussi les emplacements des différentes salles. 

La grande nouveauté du collège ? En plus des nombreux cours, le jeune sera amené à avoir beaucoup plus de devoirs à la maison. Là encore, il ne faut pas se laisser déborder et bien mettre en place une routine de travail sérieuse. Hors de question de tout faire au dernier moment ! En rentrant du collège, il sera important de réserver un créneau horaire aux devoirs et aux révisions. Il faut apprendre une toute nouvelle méthode de travail et bien répartir son temps entre les différentes disciplines. De leur côté, les parents doivent aussi changer leur façon de fonctionner et trouver le bon équilibre : accompagner l’enfant et le suivre tout en lui laissant suffisamment d’autonomie dans ses devoirs et dans son éducation.

N°3 : Profiter des vacances d’été pour une remise à niveau

A l’arrivée au collège, tout s’accélère. L’enfant suit différentes matières et chaque trimestre, le conseil de classe évalue son niveau et ses progrès. Dès le début du cycle, une grande échéance guette tous les petits collégiens : le fameux brevet en fin de troisième et le passage au lycée. Même si la sixième constitue plutôt une année de transition et d’observation et qu’il est encore trop tôt pour parler d’orientation, il faut tout de même garder en tête que l’année sera décisive pour la suite de son parcours scolaire.

L’élève ne doit pas se sentir dépassé dès ses premiers mois au collège ! C’est pour cela que son dernier été avant la sixième peut être mis à profit pour faire le point sur différentes disciplines. Si l’enfant a par exemple des difficultés en maths ou en français, il peut être judicieux de prendre un peu de temps avant la rentrée pour réviser les différents acquis et s’assurer que le programme de primaire est bien assimilé. Cela évitera à l’élève d’être totalement dépassé lors de ses premiers cours de sixième.

N°4 : Définir un juste équilibre entre loisirs et travail

loisir-college.jpg
Le sport n°1 de la récré
Même si le collège nécessite plus de travail et de devoirs à la maison, il ne faut pas non plus que la recherche de résultats, de bonnes notes et de performance devienne une obsession. L’enfant a encore de longues années à passer à l’école : il est essentiel pour son bien-être qu’il puisse s’aérer l’esprit et prendre du temps pour lui. Tout au long de sa scolarité, il peut alors continuer (et c’est même vivement conseillé !) à effectuer différentes activités en dehors de la classe : sport, musique, arts manuels… Ces moments précieux lui permettront de se défouler et auront un impact bénéfique sur son apprentissage. Pour autant, le bon dosage n’est pas toujours évident à trouver entre les devoirs et les loisirs. C’est aux parents d’être vigilants et de veiller à optimiser le planning de l’enfant. N’oublions pas aussi à cet âge l’importance du sommeil : idéalement, en sixième, un coucher à 21h est recommandé pour profiter d’une bonne nuit réparatrice.

N°5 : Encourager la communication

Le passage en sixième et l’arrivée au collège s’accompagnent d’une autre étape très importante dans la vie d’un enfant : l’adolescence, et tout son lot de contrariétés. À la moindre difficulté, les ados peuvent avoir tendance à se replier sur eux-mêmes : plus que jamais, il est essentiel de privilégier la communication. Que ce soit dans l’enceinte de son école ou bien à la maison, l’élève doit savoir qu’il peut se tourner vers ses parents ou bien vers ses professeurs si jamais il rencontre le moindre souci. Dès le début de la sixième, il est essentiel de maintenir ce dialogue qui peut malheureusement se rompre bien trop rapidement. L’ado doit savoir que les adultes sont là pour lui donner des conseils et l’accompagner tout au long de son année scolaire. 

N°6 : Suivre des cours particuliers pour assurer sa réussite

Mieux vaut prévenir que guérir ! Au collège, les cours sont plus denses, les classes plus chargées et le professeur a souvent moins de temps à accorder à chaque élève. Certains enfants qui s’en sortaient avec de bonnes notes à l’école primaire peuvent vite ressentir des difficultés à suivre le rythme et à bien s’organiser dans leurs devoirs dès le premier trimestre de cours. Dans ce cas, rien n’est perdu mais il ne faut surtout pas laisser la situation se dégrader. Proposer des cours particuliers au collégien peut être une bonne alternative pour l’accompagner dans cette transition. Il peut s’agir d’un soutien global, pour lui apprendre les bonnes méthodes de travail et lui fournir tous les conseils nécessaires pour bien s’organiser dans ses devoirs et ses exercices. Les leçons à domicile peuvent aussi s’appuyer sur une matière en particulier si l’enfant éprouve des difficultés (maths, français, langues…). 

Pour résumer, l’arrivée en sixième est une étape importante dans le parcours scolaire d’un élève, décisive pour toute la poursuite de ses études. Pour bien réussir cette transition, retenez que : 

  • L’enfant doit être accompagné pour bien apprendre les nouvelles méthodes d’apprentissage mais il est aussi important de l’encourager dans l’autonomie,
  • Les devoirs et les exercices à la maison nécessitent une grande organisation,
  • Les parents et les professeurs restent des interlocuteurs clés pour soutenir l’élève et répondre à toutes ses questions,
  • La pression des notes ne doit pas faire basculer l’enfant dans l’extrême : il faut garder du temps pour les loisirs,
  • Dès le premier trimestre, si l’élève est en difficulté, il faut redresser rapidement la situation